Communiqués


2015-10-30
Plan d’action en électrification des transports 2015-2020

Le Centre de gestion de l’équipement roulant est fier de contribuer à mettre en place un environnement propice au transport électrique et de faire de l’État québécois un exemple à suivre en se voyant confier à nouveau le mandat d’électrifier le parc automobile du gouvernement.

En effet, le gouvernement du Québec dévoilait, le 9 octobre dernier, son Plan d’action en électrification des transports 2015-2020 qui démontre la volonté de consolider les efforts déployés au cours des dernières années dans le domaine des transports électriques en poursuivant les objectifs suivants :

  • augmenter le nombre de véhicules électriques dans le parc automobile du Québec;
  • participer à la lutte contre les changements climatiques, notamment en réduisant les émissions de gaz à effet de serre;
  • réduire la dépendance énergétique au pétrole et ainsi améliorer la balance commerciale du Québec;
  • contribuer au développement économique du Québec en misant sur une filière d’avenir et en utilisant l’énergie électrique disponible au Québec.

Au total, 35 mesures sont inscrites au plan d’action. Elles touchent, notamment, l’encouragement à l’utilisation de véhicules électriques, le développement de solutions novatrices dans le transport des marchandises, l’intensification des efforts en matière de recherche et développement, et le soutien à la commercialisation et à l’exportation de produits québécois novateurs.

Le mandat du CGER

C’est ainsi que le Centre de gestion de l’équipement roulant est mandaté par le gouvernement pour la mise en œuvre de la mesure visant l’électrification du parc automobile gouvernemental.

L’objectif est de démontrer l’exemplarité de l’État en procédant à l’électrification progressive et obligatoire du parc automobile gouvernemental. Ainsi, en vertu d’une politique d’acquisition gouvernementale pour les véhicules légers, les ministères et organismes publics ainsi que les réseaux de la santé et de l’éducation sont obligés de remplacer leurs véhicules désuets par des véhicules électriques lorsqu’une offre existe dans la même catégorie.

Saviez-vous qu’au Québec, le CGER est un précurseur dans l’introduction des véhicules électriques dans les parcs publics en plus d’être le plus important gestionnaire de parc de véhicules électriques au Canada?

Déjà, au début des années 2000, le CGER s’intéressait aux nouvelles technologies offertes dans le domaine des transports avec, par exemple, l’introduction de véhicules hybrides et sa participation à l’événement 2000. Mais, l’implication du CGER dans l’électrification des transports a officiellement commencé en 2012 avec le Plan d’action 2011-2020 sur les véhicules électriques alors qu’une entente nous conférait le mandat d’assurer la promotion des véhicules électriques auprès des villes et des municipalités et d’intégrer 100 véhicules électriques auprès des ministères et organismes.

En 2013, fort de son expérience de l’implantation de 100 VÉ, le CGER se voit confier la responsabilité d’intégrer et de gérer 2 000 unités électriques au sein du parc gouvernemental sur une période de trois ans. Le CGER joue ainsi un rôle de premier plan dans la Stratégie d’électrification des transports en se voyant confier la gestion du parc gouvernemental pour son volet électrique.

Comme vous pouvez le constater, le CGER est activement impliqué dans l’électrification des transports, et ce, depuis quelques années déjà. Nous poursuivrons donc nos efforts pour favoriser l’intégration des véhicules électriques par notre implication dans le Plan d’action en électrification des transports 2015-2020.

Pour en savoir davantage




Dernière mise à jour le 2017-10-17 10:34:37