Électrification des transports


2010-02-18
Le propane comme alternative à l’essence
Le CGER, toujours à la recherche de technologies favorisant le développement durable, participe actuellement à un projet pilote concernant l’utilisation du propane pour les véhicules à essence. En s’alliant à l’Agence de l’efficacité énergétique (AEE) et à la Ville de Valleyfield dans le cadre de ce projet, le CGER désire connaître la véritable valeur des véhicules fonctionnant au propane. De cette façon, il sera possible de savoir si cette technologie pourrait être profitable pour sa clientèle.

Le propane : plus économique et écologique que l’essence
La conversion d’un véhicule à essence en hybride (essence et propane) est une technologie qui permettrait des économies intéressantes, puisque le propane, disponible à grande échelle, se vend près de 35 % moins cher que l’essence, dépendamment de la fluctuation du marché. Un autre avantage de l’utilisation du propane serait la réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui pourraient diminuer de 25 % par rapport à l’essence.
 
La conversion en vaut-elle la peine?
Coûtant entre 4 000 et 5 000 $, la conversion d’une voiture en hybride (essence et propane) devient rentable si un véhicule fonctionne souvent au ralenti ou s’il parcourt un grand nombre de kilomètres, c’est-à-dire lorsqu’il consomme beaucoup de carburant.

Par exemple, à la suite de la conversion, un véhicule automobile léger atteindrait le seuil de rentabilité après avoir parcouru 125 000 km, alors qu’une camionnette utilitaire y parviendrait après 75 000 km. Bien sûr, ces données peuvent varier selon la différence entre le prix de l’essence et celui du propane.

La conversion, bien qu’elle puisse sembler attrayante pour les véhicules qui consomment beaucoup d’essence, implique plusieurs changements qu’il est important de considérer : formation des mécaniciens, lieu d’approvisionnement en propane, etc.

Une étude qui permettra d’y voir plus clair
L’AEE, en testant l’utilisation du propane pour les véhicules à essence, désire obtenir ses propres résultats pour savoir quelles seraient les retombées possibles de cette technologie sur l’environnement et si elle serait une bonne solution à offrir à la population. Pour ce faire, les véhicules seront testés avant la conversion et seront par la suite suivis à l’aide de modules d’acquisition de données permettant de recueillir des informations telles que la consommation d’essence et de propane et la quantité d’émissions de gaz à effet de serre, etc.



Photos

conversion-propane.jpg

Dernière mise à jour le 2012-02-27 10:55:13