Électrification des transports


2009-12-09
Rouler écolo, littéralement!

Rouler écolo, littéralement!

Lorsqu’on parle d’innovations proenvironnementales dans le domaine de l’automobile, on pense immédiatement aux véhicules hybrides qui se font de plus en plus populaires sur nos routes. Même si les caractéristiques de ces derniers ne conviennent pas encore à tous et chacun, il serait faux de croire qu’aucune autre solution n’est envisageable pour préserver la planète lors de nos déplacements. Le choix de pneus remoulés ou de nouveaux pneus spécialisés est effectivement bénéfique pour l’environnement, de même que la récupération de ceux-ci lorsque vient le temps de s’en débarrasser. Voyons comment l’industrie pneumatique nous encourage à rouler un peu plus vert.

Toujours d’actualité : le pneu remoulé
Depuis bon nombre d’années, les Québécois connaissent le pneu remoulé. Toutefois, son utilisation n’est pas encore aussi populaire que chez les Européens, où 40 % d’entre eux en ont équipé leur véhicule. Serions-nous craintifs? Aucune raison de l’être!

La technique du remoulage, qui consiste à recouvrir de caoutchouc neuf la structure d’un pneu désuet pour en créer un nouveau, a fait ses preuves. Au même titre que les pneus neufs à 100 %, les pneus remoulés sont adaptés à nos conditions climatiques et, selon le manufacturier rimouskois TechnoPneu, leur durabilité est comparable. L’ajout de granules de silices1; au caoutchouc leur assure une traction exceptionnelle sur une chaussée glissante tout en allongeant leur durée de vie. Le prix? Deux fois moins cher qu’un pneu tout neuf… et si vous n’êtes toujours pas convaincus, sachez que l’achat d’un seul pneu remoulé permet l’économie d’un total de 18 litres de pétrole brut. Pour un ensemble de quatre, on préserve donc le nécessaire au plein d’essence d’une voiture.

Pneus hors d’usage, au recyclage!
Une fois au débarras, les pneus présentent une source flagrante de danger pour la planète. Que faire avec nos vieux pneus? En 2002, Recyc-Quebec lançait le programme Le Programme québécois de gestion intégrée des pneus hors d’usage. Ce dernier encourage trois méthodes : le remoulage, tel que mentionné plus haut; le recyclage, pour lequel les constituants du pneu (fibres de métal et caoutchouc) sont séparés afin d’être réduits en poudre et de fabriquer des tuiles, murs antibruit, tapis, garde-boue et autres semelles; la récupération énergétique, qui consiste à utiliser le pneu comme combustible dans des fours dont l’émission de gaz est contrôlée.

Voilà que depuis 1993, les Québécois ont donné une seconde vie à plus de 70 millions de pneus. Informez-vous auprès de votre garagiste ou du détaillant le plus près de chez vous afin de connaître l’un des 9 800 points de récupération de pneus au Québec ou de savoir où il est possible de vous procurer des pneus remoulés. Ainsi, roulez un kilomètre de plus vers un environnement plus sain!

Saviez-vous que…
  • Un pneu mal gonflé augmente la résistance au roulement?
  • Pour une température extérieure augmentée de 10°C, la résistance au roulement est diminuée de 6 %?
Nouveaux et écolo
C’est bien connu, les véhicules émettent une quantité de CO2 très nocive pour l’atmosphère. Ce qu’on ignore bien souvent, c’est que les pneumatiques sont responsables à 20 % de la consommation d’énergie d’une voiture et à 30 % de la consommation d’un poids lourd. Pour arriver à épargner l’environnement, un pneu écologique doit être en mesure de contrer la résistance au roulement. Celle-ci est provoquée par l’échauffement que subissent les pneus pour épouser la route. Plus la résistance est forte, plus le véhicule doit dépenser d’énergie pour avancer. On peut comparer la résistance au roulement à une pente d’une inclinaison de 1 % que le véhicule gravirait en tout temps! Heureusement, certains pneumatiques sont maintenant aptes à réduire cette fameuse « pente ».

Le CGER fait sa part!
Dorénavant, les garde-boue faits de caoutchouc entièrement récupéré à partir de pneus du Québec seront priorisés dans le montage des camions de déneigement neufs. À leur avantage environnemental s’ajoute une particularité sécuritaire : ces garde-boue sont dotés de bandes réfléchissantes améliorant la visibilité arrière des camions.

¹Corps solide très dur, blanc ou incolore, constituant plus de la moitié de la croûte terrestre. Par exemple, le sable en est composé, et le quartz est de la silice pure cristallisée.

Sources :
Technopneu.comOuverture dans une nouvelle fenêtre
Recyc-quebec.gouv.qc.caOuverture dans une nouvelle fenêtre
Autosphère.ca
Ouverture dans une nouvelle fenêtre



Dernière mise à jour le 2012-05-22 16:36:04